CTA du 07/11/2013

 

Le CTA ( Comité Technique Académique ) s'est réuni le 07 Novembre dernier.

La CGT Educ'Action est tout d'abord intervenue sous la forme d'une déclaration préalable pour  interpeller le gouvernement  sur plusieurs points de sa politique d'Education LIRE ICI:liminaire-cgt-cta.pdf liminaire-cgt-cta.pdf.

Ce CTA avait pour principale question celle du Bilan de la Rentrée scolaire.

  • Concernant les effectifs élèves:

Comme nous le signalions déjà lors des CTSD et CDEN de mi Octobre ( VOIR ICI ), une Hausse des effectifs d'élèves de 1,2% dans le premier degré public est constatée dans l'académie. A la rentrée 2013, 178 219 élèves sont recensés dans les établissements du 1er degré public de l’académie de Nice.C'est à dire 2119 élèves en plus, soit 1,2% d’augmentation par rapport à 2012 avec 1417 élèves en plus dans les Alpes-Maritimes (+1,6%) et 702 élèves dans le Var (+0,8%).
C’est la plus forte hausse observée dans l’Académie depuis 1990. Et ceci quasiment à moyen constant!

Cette hausse n'a pas été bien anticipée par l'administration, puisque l'on constate un net écart par rapport aux prévisions qui avaient été faîtes:

L’enseignement préélémentaire accueille 666 élèves de plus que prévus, 430 dans les Alpes-Maritimes et 236 dans le Var. 491 élèves de plus que prévus sont recensés en élémentaire, répartis dans les deux départements : 228 dans les Alpes-Maritimes et 263 dans le Var.

Dans le second degré il en est de même; une Hausse des effectifs d'élèves de 0,6% est enregistrée dans le second degré public. A la rentrée 2013, 146 886 élèves sont recensés dans les établissements du second degré public de l’académie de Nice. C'est le VAR qui représente  l'augmentation la plus forte de l'académie là encore à moyens  constants ( LIRE ICI), car   885 élèves de plus sont recensés en 2013, soit 0,6% de hausse par rapport à 2012, dont 236 élèves de plus dans les Alpes-Maritimes (+0.3%) et 649 élèves de plus dans le Var (+0.9%).

Là encore des effectifs supplémentaires par rapport aux prévisions, sont dénombrés en collège et lycée d’enseignement général et technologique. A l’inverse, moins d’élèves que prévus se sont inscrits en lycée professionnel. On commence sans doute à ressentir ici,  l'impact des calamiteuses réformes touchant les Bac Pro.  . Au total 601 élèves de plus que les effectifs prévus ont été recensés à cette rentrée dans les établissements du second degré public de l’académie dont 259 dans les Alpes Maritimes et 342 dans le Var.


  • Concernant le mouvement des personnels, on peut constater que les suppressions de postes de ces derniéres années et la multiplication des dispositifs spécifiques conduisent de plus en plus à un blocage du mouvement: En effet 566 demandes ont été validées (650 demandes en 2012) soit une diminution de 13%. 329 personnels titulaires ont demandé une mutation inter académique soit une sensible diminution (-18 %) par rapport à l’an dernier (401 participants).Cette tendance est également observée au plan national puisque selon la note d’information de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance de septembre 2013, il apparaît que les enseignants du second degré changent de moins en moins souvent d’académie, la proportion de titulaires aspirant à la mobilité ayant depuis 2006 diminué sensiblement, passant de 6 % à 4,8 %.
  • En ce qui concerne les TZR, on enregistre également une nette dégradation de la situation,  puisqu'au 04 septembre 2013 ils représentaient 875 ETP (1 037 ETP en 2012). 355 ETP ont été affectés à l’année (381 ETP en 2012) soit une diminution de 7 %. On recense 149 nouvelles nominations sur zone de remplacement contre 204 en 2012.</