Audience DASEN

Audience avec M. le DASEN  Septembre 2015

A l’occasion de la journée de mobilisation contre le démantèlement du service public d’éducation et du rassemblement devant l’Inspection Académique, la CGT Educ’Action  du VAR a été reçue pendant plusieurs  heures par M. Millangue DASEN du Var.

La CGT Educ’Action a pu à cette occasion demander de nouveau le retrait des Contre-Réformes :

des rythmes scolaires  dans le 1er degré ( voir ici )

et du collège dans le second degré ( voir ici ).

Demander également qu’un réel bilan soit établi concernant la réforme du lycée et celle du Bac Pro 3 ans ( voir ici )

 

  • Concernant la réforme territoriale M. le DASEN n’exclut pas qu’une fusion soit possible entre l’académie d’Aix Marseille et la notre à l’horizon 2018, ni que les concours enseignants soient régionalisés…

 

  • Les moyens de rentrée:

M. Millangue estime que pour cette rentrée toutes les classes ont un enseignant, mais il admet face à nos questions que les points noirs sont :

l’ASH avec une explosion de modifications de la part de la Mdph sur les CLIS, ce qui nécessite des moyens supplémentaires et notamment des contrats AESH voire CUI pour répondre aux besoins.

la question des remplaçants dans le 1er degré. M. le DASEN reconnaît un manque important de Titulaires Remplaçants.

Il estime les besoins à une soixantaine ( nous lui faisons remarquer qu’il s’agit plutôt du double…)de personnes.  M. le DASEN reconnaît que la demande de la CGT educ’action d’élargir la liste complémentaire au CRPE était nécessaire ( voir ici )  et il privilégiera toujours le recrutement prioritaire de personnels ayant présenté le concours.

De même il nous confirme que le Var a demandé une dizaine d’ineats supplémentaires.

Toutefois M. le DASEN estime que le recours à des personnels contractuels sera sans doute nécessaire en cours d’année. Nous lui faisons remarquer que nous sommes hostiles à l’augmentation de la précarité dans l’Education Nationale et que nous avons initié une pétition en ce sens ( voir ici ).

Plus généralement concernant la faiblesse des moyens dans le 1er degré, et l’augmentation des effectifs que cela engendre. Nous avons signalé à M. le DASEN que le nombre d’élèves par classe en moyenne dans le Var est bien supérieur à la moyenne nationale et que des classes à plus de 30 élèves ne sont pas rares sur le département en cette rentrée et notamment des maternelles.