Rencontre avec la Rectrice

 Le 9 Mars prochain la CGT Educ’Action sera en audience auprès de Mme la Rectrice Lovisi.

Parmi les nombreux sujets abordés:

Dans le 1er degré :

  • Education Prioritaire

compte tenu du fait que ce sont  les établissements du second degré qui déterminent désormais le secteur prioritaire.

Nous demanderons à Mme Lovisi de revenir sur la situation de plusieurs écoles :

SUR HYERES:  les écoles Excelsior, Ferdinand Buisson, Val des Pins, Les Mouettes et la Segpa du collège Roux sont sorties de tout dispositif d’éducation prioritaire en dépit d’un « profil » qui justifie largement un classement  REP+, nous lui demanderons de revenir là dessus par un arrêté rectoral comme nous l’avons déjà obtenu pour six écoles dans l’académie d’Aix- Marseille .

SUR TOULON : Les écoles et groupes scolaires Jules-Muraire, des Remparts, Saint-Louis et de La Visitation devraient dépendre, au regard des difficultés des enfants et de leurs parents au réseau REP+ . La CGT Educ’Action83 qui soutien l’action des parents et des enseignants de ces Ecoles (LIRE ICI) demandera à la rectrice de revenir aussi sur leur  classement .

  • La question des moyens pour l’école

Sur les 31 académies, nous sommes en queue de peloton dans tous les classements.  Le taux d’encadrement s’est  considérablement  détérioré . Pour le Var ce seront trente-deux postes supplémentaires à la rentrée 2015 c’est un nombre très insuffisant au regard des besoins.

Il manque plus d’une centaine de remplaçants dans les circos, cela entraîne plus d’une centaine de  classes sans P.E. chaque jour pour les élèves dont les enseignants ne sont pas remplacés, cela contribue au blocage du mouvement en réduisant l’offre de postes et cela  freine l’exercice du droit syndical pour les personnels, avec des IEN qui font pression sur les collègues pour qu’ils ne partent pas en formation syndicale au mépris du droit.

Il manque plus d’une quarantaine de PE spé (RASED)...ce qui détériore les conditions de travail des collègues qui tentent de pallier à ce manquement, en vain... car ils ne sont pas spécialisés!